Comprendre et ressentir.

L’art du tirage argentique, c’est surtout apprendre la patience et la ténacité, les bons gestes et l’analyse de la lumière.

  • Aimer mon image, lui donner sa verticalité, son corps et sa chair, en faire un objet qui a une valeur, un objet précieux.
  • Préciser le contenu de mon image, en témoigner, la faire respirer, permettre à la lumière d’exister, aux ombres de provoquer  des espaces, moduler des noirs, des blancs, déployer des nuances de gammes de gris, donner à l’image sa rudesse et sa douceur, donner aux sujets et aux objets leurs matières, susciter l’envie de toucher.
  • Faire se dérouler le regard, l’émerveiller, faire des ponts, mettre des accents, circuler entre réalité et représentation de l’objet.

Le tirage argentique – Le Cours de l’Atelier pH. neutre

Note : J’ai choisi  une courte présentation sur cette page.  Les gestes de l’Art du tirage se transmettent en direct aux participant.e.s en cours. 

Art du tirage argentique - ©atelier pH. neutre un film mis sous spire
©atelier pH. neutre un film mis sous spire

 Développer un film

  •  mettre sous spire dans le noir
  •  choisir les révélateurs et fixateurs
  •  mener les traitements chimiques
  •  respecter T°, temps et modes d’agitation
  •  laver, essorer sans faire de rayures
  •  mettre à sécher, archiver.
  •  Lire ses négatifs et les rendus-lumière.

 L’art du tirage argentique c’est aussi

  • Apprendre à connaître les papiers gélatino-bromure d’argent barytés

    Art du tirage argentique - Le cours de l'Atelier pH neutre
    Elma Dobson. Planche-contact               ©atelier pH. neutre
  • Connaître la chimie : les différents révélateurs et fixateurs.
  • Savoir sentir les teintes, les contrastes et les rendus des gris.
  • Trouver le bon temps de pose de base.
  • Comprendre le pivot de l’image, la lumière.
  • Aborder le contenu de son image.
  • S’exercer à l’art du maquillage.
  • Caler sa gestuelle.
  • Mener de bons traitements chimiques.
  • Recommencer jusqu’au tirage définitif et finalement, encore,
  • Pouvoir refaire ce tirage définitif..
Art du tirage argentique Pour une bonne pratique photographique, Sofie Lebée met ses tirages argentiques barytés à sécher sur des claies de séchage après le lavage.
Sofie Lebée Séchage des tirages argentiques ©atelier pH.neutre

” Un tirage doit être plus que beau, il doit être personnel ! ”

Art du tirage argentique ©ColetteGourvitch-1996-gelatino-bromure d'argent-Népal-longue marche-paysage
©ColetteGourvitch-1996-Tirage gelatino-bromure d’argent
Art du tirage argentique ©Colette Gourvitch 2003 Quand la nuit prend le jour.
©Colette Gourvitch 2003 – Tirage au gélatino-bromure d’argent
 Colette Gourvitch - boîtes de tirages argentiques

Le premier agrandisseur photo…

l'agrandisseur solaire est un « agrandisseur solaire » le tirage se fait en lumière du jour, par projection…

Enregistrer

Fermer le menu