Le cours de photographie de l’Atelier pH. neutre


Le cours de photographie de l’Atelier pH. neutre : apprentissage

Le cours de photographie de l’Atelier pH. neutre, c’est d’abord faire « l’état des lieux » de ses connaissances, et de son approche de la photographie. S’appuyer sur son propre savoir des notions de la photographie et comprendre comment les approfondir, tourner autour, vérifier sa compréhension, et bien entendu ne jamais rester sur ses acquis. Il est toujours question d’aller plus loin, de former son intelligence à la pratique photographique.


En individuel

Le cours de photographie de l’Atelier pH. neutre est résolument individuel. Pourquoi ? Le collectif apporte d’autres regards, d’autres idées, d’autres points de vue… Mais après avoir travaillé pour des cours collectifs, je me suis aperçue, que les participants, individuellement pris, ressentaient un certain désarroi, et se retrouvaient immanquablement à se dire « … et moi ? ».
Il n’y a de la place que pour un œil derrière le viseur d’un appareil photo… La photographie se fait individuellement, le rapport à la photographie se construit individuellement, les images sont mes images. Ce qui se partage, c’est le questionnement, et c’est après, à les montrer.


Conception

♦ Donner des explications pour une compréhension des phénomènes de la photographie.
♦ Répéter ces explications autant de fois que nécessaire… car je ne connais personne qui comprenne tout et tout de suite… Répéter encore et encore pour approfondir. Les images changent au fur et à mesure de notre compréhension.
♦ Soulever des questions de fond sur la manière de regarder le monde, la réalité, de percevoir les objets, de tisser des associations d’idées, de sentir les situations de déroulant, de son aptitude à anticiper, à s’accorder.
♦ S’approcher de la façon de concevoir La photographie, et ses propres images photographiques.

Les fondamentauxAnalyse d’images Art du tirage argentique


Une tradition

En 1849, Gustave Le Gray ouvre à Paris, un Atelier, continue ses recherches sur la photographie sur papier et reçoit ses premiers élèves. Maxime Du Camp en fera partie. A Lille, Blanquart-Evrard enseigne son procédé à un petit groupe d’Amateurs. C’est de tradition, que ceux qui « ont appris » transmettent à ceux qui veulent apprendre ! Même l’autodidacte que je suis a pris des cours de photographie ! Les Sudre* m’ont appris à aborder la chimie photographique de façon plus précise, ils m’ont appris quelques procédés anciens, et le respect du travail que l’on fait.


* (Pour ne citer qu’eux…)

L’ Atelier pH. neutre reçoit tous les photographes : amateurs, professionnels, autodidactes, auteurs, artistes, sans distinction ! Avec une prise en compte du niveau de chacun.


Laisser un commentaire

Fermer le menu