Weegee, 1899-1968 Etats-Unis

Weegee, 1899-1968 Etats-Unis, travaille dans le coffre de sa voiture qui lui sert de labo photo
Weegee travaille dans le coffre de sa voiture qui lui sert de labo photo

1942 Weegee… devant son coupé équipé en « photomobile »…

Arthur Fellig dit Weegee 1899-1968

« Je m’offris un coupé Chevy 1938 marron flambant neuf. Puis j’obtins ma carte de presse (…)
Ma Chevy devint ma maison. Elle n’avait que deux sièges, avec un coffre particulièrement vaste.
J’y gardais toutes mes affaires, un boîtier de secours, des réserves d’ampoules de flash, des pellicules d’avance, une machine à écrire, des bottes de pêcheur, des boîtes de cigare, du salami, des films à infra-rouge pour photographier la nuit, des uniformes, des déguisements, des sous-vêtements de rechange, une paire de chaussures et des chaussettes de secours. (…)
J’étais branché sur la radio de la police en intraveineuse. Mon appareil était ma vie et l’amour de ma vie. Ma lampe d’Aladin. Je commençais ma tournée vers minuit (…)

Extrait de Weegee par Weegee – une autobiographie – Éditions  La table ronde 2009 traduction française
Titre original : Weegee by Weegee – An autobiography 1961 – International Center of Photography,  New York

Enregistrer